El Comitè de les regions i la Comissió Europea treballen conjuntament sota la presidència luxemburguesa

Markku Markkula i Camille Gira (Setembre de 2015)

Réunis à Luxembourg le 2 septembre 2015, les membres du Comité des régions (CoR) ont lancé un appel à l’UE pour intensifier ses efforts afin de renforcer la coopération transfrontalière. Les débats se sont placés dans le cadre des travaux actuels de la Présidence luxembourgeoise.

“La dimension transfrontalière ne doit plus être considérée comme un handicap géopolitique mais se transformer en potentialité territoriale”, a plaidé le président du CoR, Markku Markkula. S’exprimant au nom de la présidence luxembourgeoise, le secrétaire d’État au développement durable et aux infrastructures, Camille Gira, a proposé le développement d’instruments européens au service de la coopération transfrontalière afin de permettre “l’application de dispositions légales spécifiques dans les espaces frontaliers dans l’intérêt de la poursuite d’un projet concret ou d’une stratégie, qu’il serait impossible à réaliser sous des régimes juridiques divergents”.

Il a rappelé que la Présidence luxembourgeoise travaille actuellement – avec le soutien de la MOT* – à un nouvel instrument “pragmatique” et à “un cadre juridique pour booster la coopération transfrontalière” via l’adoption de dispositions légales particulières pour les espaces frontaliers. Cette proposition a été soumise pour avis au CoR qui adoptera un rapport sur le sujet lors de la session plénière d’octobre. Selon Camille Gira, les GECT relèvent d’une coopération “soft”, et l’objectif est d’aller plus loin : “Dès qu’on veut arriver à la construction de la moindre infrastructure, vous vous heurtez à plusieurs problèmes”, a-t-il souligné, en citant l’exemple de la construction d’une station d’épuration franco-luxembourgeoise.
Plus d’infos

Les débats prenant place au moment de la célébration des 25 ans d’Interreg, les membres du CdR ont adopté une déclaration : “25 years of Interreg: new impetus for cross-border cooperation”.

CRÉATION D’UN GROUPE INTERRÉGIONAL DU COR SUR LA COOPÉRATION TRANSFRONTALIÈRE

Le 7 juillet 2015 lors de la 161ème réunion de son bureau exécutif, le CoR a créé un groupe interrégional dédié à la coopération transfrontalière dont l’objectif est d’influencer les politiques européennes en la matière, d’échanger les expériences et de contribuer aux discussions sur le futur de la politique de cohésion. Le président de la MOT, Michel Delebarre, y participera. Plus d’infos

CONSULTATION DE LA COMMISSION EUROPÉENNE

S’inscrivant dans ces objectifs communs, la Commission européenne a lancé le 21 septembre une consultation publique sur les obstacles qui subsistent en matière de coopération transfrontalière. Plus d’infos

* Consultez l’étude commandée par la présidence luxembourgeoise à la MOT dans ce cadre : “Cross-border Cooperation: Obstacles to Overcome”.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s